24 février 2017

Qui de Ladurée, Fauchon ou Pierre Hermé remportera le match des macarons ?

Il faudrait avoir perdu la raison pour ne pas aimer ces petites douceurs aux couleurs vives que sont les macarons. Ces petits gâteaux ronds à la poudre d’amande et au sucre sont apparus au Moyen âge et depuis ils ne cessent de se décliner en parfums et en formes. On vous propose de comparer les macarons des trois grands spécialistes parisiens du petit gâteau : Ladurée, Fauchon et Pierre Hermé.

Pierre Hermé

Pierre Hermé est la maison de macarons qui propose les goûts les plus originaux et les plus inventifs. Difficile donc d’y trouver des parfums classiques par contre l’exotisme et les saveurs oubliées sont bien au rendez-vous. Sachant que Pierre Hermé a fait partie des équipe de Fauchon et de Ladurée, on comprend mieux pourquoi il a acquis tant de savoir-faire dans la confection des macarons. Les petits gâteaux manquent tout de même de croquant mais on a aimé la créativité de Pierre Hermé et la revisite globalement réussie des macarons. C’est par contre chez Pierre Hermé que les petites douceurs sont les plus coûteuses puisque le macaron est à 2.10 € chez ce dernier, à 1.90 € chez Ladurée et à 1.80 € chez Fauchon.

Fauchon

Avec Fauchon, les macarons sont très bien présentés et l’emballage est aussi soigné mais nous dirions que le goût est un peu en dessous de celui des concurrents. La texture du macaron et celle de la crème sont pourtant très bien faites mais rien y fait, on n’a pas vraiment été emballé par le goût. L’apparence des macarons est pour le coup trompeuse car ils ont de belles couleurs et sont parsemés de jolies petites décorations.

Ladurée

Ce qui nous saute aux yeux quand on pénètre dans le magasin de Ladurée c’est la beauté du décor et le soin apporté à l’agencement des petits gâteaux ronds. Il y’a beaucoup de petits détails de la déco qui attirent l’œil contrairement au magasin de Pierre Hermé où tout est épuré et très sobre. Pour ce qui est du macaron en lui-même, on peut dire que c’est un vrai régal. La texture est lisse juste comme il faut, la crème est onctueuse et la couche extérieure bien croquante. On placerait tout de même le goût de ces macarons un peu en-dessous de ceux de Pierre Hermé.

Conclusion

Ladurée par sa décoration peut parler au public féminin car la magie opère dès le premier pas dans le magasin. Le goût est bien entendu au rendez-vous, savoir-faire séculaire oblige. On placerait tout de même Pierre Hermé en tête par rapport au goût et aussi à l’originalité. Les macarons de Fauchon sont très beaux en apparence mais le goût n’est pas au top.

vitrinesparisiennes

Click Here to Leave a Comment Below

Leave a Reply: